fbpx

Micronutrition et intestin

La gastro-entérologie est une branche de la médecine qui se concentre sur les troubles et les maladies du système digestif.

Les patients atteints de troubles gastro-intestinaux tels que le syndrome du côlon irritable, la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse, la dyspepsie, la constipation et la diarrhée chronique, peuvent souvent bénéficier de l’utilisation de la micronutrition en complément du traitement médical conventionnel.

Prise de rendez-vous au centre médical

La micronutrition est essentielle en gastro-entérologie

 

La micronutrition est une approche thérapeutique qui vise à optimiser la santé et le bien-être des individus en leur fournissant les nutriments essentiels dont leur corps a besoin pour fonctionner efficacement.

Cette approche est basée sur le fait que les nutriments jouent un rôle clé dans la prévention et le traitement des maladies.

Dans le domaine de la gastro-entérologie, la micronutrition peut aider à réduire l’inflammation, à réguler le système immunitaire et à restaurer la muqueuse intestinale.

Les micronutriments tels que les vitamines, les minéraux, les acides gras essentiels, les antioxydants et les probiotiques peuvent tous jouer un rôle important dans le maintien d’un système digestif sain.

Techniques esthétiques corporelles

La micronutrition en gastro-entérologie

Définition

La micronutrition est une approche thérapeutique qui consiste à apporter des nutriments spécifiques en quantités optimales afin de corriger les déficiences micronutritionnelles.

Cette approche peut être particulièrement utile en gastro-entérologie, où les déficiences nutritionnelles sont fréquentes en raison des perturbations digestives et de l’absorption des nutriments.

L’efficacité de la micronutrition en gastro-entérologie a été démontrée dans plusieurs études cliniques.

Par exemple, une étude publiée dans le Journal of Clinical Gastroenterology a montré que la supplémentation en zinc, sélénium et vitamines A, C et E chez des patients atteints de colite ulcéreuse a permis de réduire significativement l’inflammation et d’améliorer la qualité de vie.

De même, une autre étude publiée dans la revue Alimentary Pharmacology & Therapeutics a montré que la supplémentation en acides gras oméga-3 chez des patients atteints de maladie de Crohn a permis de réduire l’inflammation et d’améliorer la fonction intestinale.

La micronutrition peut également être utile dans la prévention des complications post-opératoires.

Une étude publiée dans la revue Surgery a montré que la supplémentation en vitamines C et E chez des patients ayant subi une chirurgie colorectale a permis de réduire le risque d’infections post-opératoires et d’améliorer la récupération.

Enfin, la micronutrition peut également aider à traiter les symptômes associés à des troubles gastro-intestinaux courants tels que le syndrome du côlon irritable.

Une étude publiée dans la revue Journal of Gastroenterology and Hepatology a montré que la supplémentation en probiotiques et en prébiotiques a permis de réduire les symptômes de diarrhée et de constipation chez les patients atteints du syndrome du côlon irritable.

Indications

La micronutrition peut être utile dans le traitement et la prévention de plusieurs problèmes gastro-intestinaux.

Voici quelques indications spécifiques de la micronutrition en gastro-entérologie :

  1. Colite ulcéreuse : La micronutrition peut aider à réduire l’inflammation associée à cette maladie en fournissant des nutriments anti-inflammatoires tels que le zinc, le sélénium et les vitamines A, C et E.
  2. Maladie de Crohn : La micronutrition peut aider à réduire l’inflammation intestinale en fournissant des acides gras oméga-3 et des antioxydants tels que les vitamines C et E.
  3. Chirurgie colorectale : La micronutrition peut aider à prévenir les complications post-opératoires en fournissant des vitamines C et E pour réduire le risque d’infections.
  4. Syndrome du côlon irritable : La micronutrition peut aider à soulager les symptômes tels que la diarrhée et la constipation en fournissant des probiotiques et des prébiotiques pour améliorer la santé digestive.
  5. Malabsorption : La micronutrition peut aider à combler les déficiences nutritionnelles qui résultent de la malabsorption des nutriments.
  6. Troubles de la motilité gastrique : La micronutrition peut aider à améliorer la motilité gastrique en fournissant des nutriments tels que la vitamine B6 et le magnésium.

Il est important de noter que la micronutrition ne doit pas être utilisée comme un traitement exclusif pour ces conditions, mais plutôt comme un complément aux traitements médicaux conventionnels.

Les traitements

Il existe de nombreux compléments nutritionnels qui peuvent être utiles en gastro-entérologie dans le cadre de la micronutrition.

Voici quelques exemples de compléments utiles :

  1. Probiotiques : Les probiotiques sont des bactéries bénéfiques pour la santé digestive qui peuvent aider à maintenir un microbiote intestinal sain. Ils peuvent être utiles dans le traitement du syndrome du côlon irritable, de la colite ulcéreuse et de la maladie de Crohn.
  2. Prébiotiques : Les prébiotiques sont des fibres alimentaires non digestibles qui nourrissent les bactéries bénéfiques de l’intestin. Ils peuvent aider à améliorer la santé digestive et à réduire l’inflammation.
  3. Acides gras oméga-3 : Les acides gras oméga-3 ont des propriétés anti-inflammatoires et peuvent aider à réduire l’inflammation intestinale chez les patients atteints de maladies inflammatoires de l’intestin (MICI) telles que la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn.
  4. Zinc : Le zinc est un nutriment essentiel pour la santé digestive. Il peut aider à renforcer la barrière intestinale et à réduire l’inflammation dans les cas de colite ulcéreuse.
  5. Sélénium : Le sélénium est un antioxydant qui peut aider à réduire l’inflammation et à améliorer la fonction immunitaire chez les patients atteints de maladies inflammatoires de l’intestin.
  6. Vitamines A, C et E : Ces vitamines ont des propriétés antioxydantes et peuvent aider à réduire l’inflammation dans les cas de colite ulcéreuse et de maladie de Crohn.
  7. Magnésium : Le magnésium peut aider à améliorer la motilité intestinale et à réduire les symptômes de constipation chez les patients atteints de syndrome du côlon irritable.

Il est important de noter que chaque patient est différent et que les compléments alimentaires doivent être adaptés en fonction des besoins individuels.

Raison pour laquelle le Dr Richter effectue toujours une ou plusieurs consultations pour établir un diagnostic précis.

Dr Richter

Docteur Jean-Philippe Richter

Médecin praticien en neuro nutrition

« Cela fait des années que j’avais mal au ventre, des ballonnements permanents. J’avais fini par ne plus savoir quoi manger. J’avais arrêté le lactose et le gluten sans résultat. Depuis cette prise en charge, je mange de tout, je revis. Merci encore! »

Marilène

Patiente

Docteur Richter Jean-Philippe

Clinique La Prairie - Pure Clinic

Votre santé commence ici

Prenez rendez-vous

Ou appeler : La Prairie: 021 989 33 50 ou  Pure Clinic: 027 322 75 78

 

Pin It on Pinterest

Share This