fbpx

Micronutrition et le cancer

La micronutrition peut jouer un rôle important dans la prévention et le traitement des cancers en réduisant le stress oxydatif et l’inflammation, en renforçant le système immunitaire et en améliorant la qualité de vie des patients.

Elle permet également d’accompagner les patients pendant leurs traitements, leur permettre de mieux supporter les séances de chimiothérapie, et de limiter les effets secondaires.

Cependant, il est important de ne pas considérer la micronutrition comme un traitement en soi et de la combiner avec les traitements conventionnels pour obtenir les meilleurs résultats.

Prise de rendez-vous au centre médical

La micronutrition et les cancers

Des études ont montré que certains micronutriments, tels que les vitamines, les minéraux et les antioxydants, peuvent aider à prévenir la formation de tumeurs en réduisant le stress oxydatif et l’inflammation dans l’organisme.

Par exemple, les antioxydants tels que les polyphénols peuvent aider à réduire les dommages causés par les radicaux libres, qui peuvent endommager l’ADN et augmenter le risque de cancer.

De plus, la micronutrition peut aider à réduire les effets secondaires des traitements conventionnels du cancer, tels que la chimiothérapie et la radiothérapie.

Ces traitements peuvent causer des dommages aux cellules saines et affaiblir le système immunitaire, ce qui peut augmenter le risque d’infections et de complications.

Certains micronutriments, tels que les acides gras oméga-3, peuvent aider à renforcer le système immunitaire et réduire l’inflammation, ce qui peut aider à réduire les effets secondaires des traitements.

Techniques esthétiques corporelles

Prévention du cancer et accompagnement des traitements

Définition

La micronutrition peut également aider à améliorer la qualité de vie des patients atteints de cancer en réduisant les symptômes tels que la fatigue, la dépression et l’anxiété.

Certains micronutriments, tels que les vitamines B et le magnésium, peuvent aider à réguler l’humeur et améliorer l’énergie, ce qui peut aider les patients à mieux gérer leur état de santé.

Micronutriments et cancer

Il y a plusieurs micronutriments qui ont été étudiés pour leur rôle dans la prévention des cancers en général, et certains micronutriments peuvent être plus utiles pour prévenir certains types de cancer spécifiques.

Voici une liste des micronutriments qui ont été étudiés pour leur rôle dans la prévention des cancers:

  1. Les vitamines antioxydantes (vitamine C, vitamine E, caroténoïdes): Ces vitamines peuvent aider à prévenir les dommages causés par les radicaux libres, qui peuvent endommager l’ADN et augmenter le risque de cancer. Les caroténoïdes tels que le lycopène ont été particulièrement étudiés pour leur rôle dans la prévention du cancer de la prostate.

  2. Les acides gras oméga-3: Ces acides gras peuvent aider à réduire l’inflammation dans l’organisme, ce qui peut aider à prévenir les dommages cellulaires et réduire le risque de cancer. Les acides gras oméga-3 ont été étudiés pour leur rôle dans la prévention du cancer du sein et du côlon.

  3. Les minéraux (sélénium, zinc, magnésium): Ces minéraux sont des antioxydants et peuvent aider à renforcer le système immunitaire, ce qui peut aider à prévenir la croissance des cellules cancéreuses. Le sélénium a été étudié pour son rôle dans la prévention du cancer de la prostate, tandis que le zinc et le magnésium ont été étudiés pour leur rôle dans la prévention du cancer du côlon.

  4. Les polyphénols: Ces antioxydants se trouvent dans les plantes et peuvent aider à réduire l’inflammation et le stress oxydatif dans l’organisme, ce qui peut aider à prévenir les dommages cellulaires et réduire le risque de cancer. Les polyphénols tels que les catéchines ont été étudiés pour leur rôle dans la prévention du cancer du poumon.

Il est important de souligner que la prévention des cancers ne dépend pas uniquement de la consommation de micronutriments, mais plutôt d’un ensemble de facteurs, notamment une alimentation équilibrée, une activité physique régulière, l’absence de tabagisme, la limitation de la consommation d’alcool et une exposition réduite à des substances cancérigènes.

Les plantes et le cancer

Il n’existe pas de plante qui puisse à elle seule prévenir un cancer.

Cependant, certaines plantes peuvent avoir des propriétés anticancéreuses et contribuer à réduire le risque de cancer.

Voici une liste non exhaustive de plantes qui ont été étudiées pour leur potentiel dans la prévention du cancer:

  1. Curcuma : Cette épice est souvent utilisée dans la cuisine indienne et contient de la curcumine, un composé qui a des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Des études ont montré que la curcumine peut aider à prévenir plusieurs types de cancers, notamment le cancer du sein, le cancer de la prostate et le cancer du côlon.

  2. Thé vert : Cette plante contient des catéchines, des composés antioxydants qui peuvent aider à prévenir les dommages cellulaires et réduire le risque de cancer. Le thé vert a été étudié pour son rôle dans la prévention du cancer de la prostate, du sein et du poumon.

  3. Gingembre : Cette racine contient des composés anti-inflammatoires et antioxydants qui peuvent aider à prévenir les dommages cellulaires et réduire le risque de cancer. Des études ont montré que le gingembre peut aider à prévenir le cancer du côlon et le cancer de la prostate.

  4. Ail : Cette plante contient des composés soufrés qui peuvent aider à prévenir les dommages cellulaires et réduire le risque de cancer. Des études ont montré que l’ail peut aider à prévenir le cancer de l’estomac, le cancer du côlon et le cancer de la prostate.

Il est important de souligner que l’utilisation de plantes dans la prévention ou le traitement du cancer ne doit pas remplacer les traitements conventionnels prescrits par un professionnel de la santé.

Dr Richter

Docteur Jean-Philippe Richter

Médecin praticien FMH

« Touchée par un cancer du sein, j’ai pu apprécier l’accompagnement en micronutrition, qui m’a permis de mieux tolérer la chimio, d’avoir moins de problèmes d’effets secondaires. J’ai aussi apprécié le suivi de mon moral avec cette technique. On peut y arriver . Merci encore! »

Madeleine

Patiente

Docteur Richter Jean-Philippe

Clinique La Prairie - Pure Clinic

Votre santé commence ici

Prenez rendez-vous

Ou appeler : La Prairie: 021 989 33 50 ou  Pure Clinic: 027 322 75 78

 

Pin It on Pinterest

Share This