Lun-Ven - 08:30 - 18:30

027 324 42 52

Avenue de la Gare 3, 1950 Sion, Suisse

0
  • No products in the cart.
Top

L’intestin

Intestin

L’intestin cumule les fonctions. absorption, digestion, défense, richement innervé, sa muqueuse est recouverte d’une pellicule de bactéries constituant la flore intestinale.

C’est elle qui a une fonction très importante dans l’absorption des nutriments, vitamines et minéraux.

Anatomie

  • Longueur: 5 à 7 m
  • Superficie: 1000m2
  • Epithélium remplacé tous les 1.5 jours
  • 0.025 mm d’épaisseur
  • Tous les jours 50 milliards de nouvelles cellules intestinales naissent et 50 milliards meurent

Fonctions

Fonction de barrière.

La muqueuse intestinale est rendue totalement étanche par l’existence de « point de soudure » appelés complexes jonctionnels serrés. Ceux-ci assurent la fonction de barrière de l’intestin.

Fonction de détoxication et d’absorption.

Les complexes jonctionnels serrés assurent aussi la polarisation de l’entérocyte essentielle pour l’absorption et la fonction de détoxication de l’intestin.

Rôle dans l’immunité.

Environ 80% des cellules du système immunitaire sont déployées le long de l’intestin.

L’intestin est la voie prépondérante d’entrée des antigènes.

L’intestin joue un rôle majeur dans l’immunité de toutes les muqueuses.

Il lutte en permanence contre des agressions antigéniques :

Protéines alimentaires – 25-30kg/an.

Bactéries commensales – >1014/ml dans le colon.

Bactéries, virus, parasites pathogènes.

Les Prébiotiques

Pour que la muqueuse intestinale puissent être maintenue en bonne santé, elle nécessite une bonne nutrition.

Celle ci est basée sur l’absorption de divers éléments (inuline, glutamine, butyrate…) fournis par la flore et par l’alimentation.

Quand celle ci est carencée, il est indispensable de fournir à l’intestin ces molécules que l’on appelle alors des pré biotiques.

L’association des pro et pré biotiques s’appelle un symbiotique.

Actuellement on découvre l’importance de cette flore intestinale  ainsi sont nés les psychobiotiques par exemple.

La Flore intestinale ou microbiote

La muqueuse de l’intestin est entièrement recouverte d’une couche de bactéries qui le protègent et contribue à son bon fonctionnement.

Cette flore participe activement à l’absorption des nutriments, à l’immunité, à la détoxication et bien d’autres fonctions.

Lorsqu’elle est altérée, suite à la prise d’antibiotiques, d’anti inflammatoires, la pilule contraceptive ou d’autres médicaments, le stress ou les perturbations du sommeil, elle ne joue plus ses rôles.

De multiples conséquences apparaissent.

Une des premières est la sensation de ballonnement, de digestion lourde, d’intolérance, de nausée, de troubles du transit…

Puis peut survenir une inflammation dite de bas grade, une insulino résistance, une baisse de l’immunité et des troubles à distance (infections, problème de peau…)

Pour la réparer on doit utiliser les probiotiques

Les probiotiques

Définition
Les probiotiques sont « des micro-organismes vivants qui, ingérés en quantité suffisante, produisent des effets bénéfiques sur la santé de celui qui les consomme », selon la définition officielle de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il existe de très nombreux probiotiques dont les plus connus sont les bifidobactéries et les lactobacilles. Des noms bien représentés au rayon « yaourts » des supermarchés, mais on trouve aussi des probiotiques dans d’autres aliments fermentés (choucroute, pollen, charcuterie, olives…).

Caractéristiques

  • Deux kilos de bactéries.
  • 400 espèces différentes.
  • Micro-écosystème.
  • Symbiotiques.

Qualités idéales pour un Probiotique

  • Etre d’origine humaine.
  • Résister à l’acidité gastrique.
  • Résister à l’attaque des sels biliaires.
  • S’attacher aux entérocytes.
  • Produire des substances antibiotiques.
  • Détruire les carcinogènes.

Rôles des probiotiques

  • Ils stabilisent la flore intestinale par compétition avec des bactéries pathogènes.
  • Ils entretiennent la fonction barrière de la muqueuse intestinale.
  • Ils modifient l’écologie intestinale.
  • Ils diminuent les diarrhées associées aux antibiotiques ou aux rotavirus.
  • Ils améliorent la digestion du lactose.
  • Ils stimuleraient l’immunité.

Le «Leaky Gut Syndrome»

C’est la rupture de l’intégrité de la muqueuse intestinale, qui déclenche :

  • Le blocage des micronutriments
  • Le passage des grosses molécules
  • Ceci va provoquer un excès de stimulation et surcharge du système immunitaire qui va déclencher :
  • Maladies inflammatoires: réaction exagérée en rapport avec la formation accrue de complexe Ag-Ac et dépôt intempestif de ceux-ci à différents niveaux (articulaire notamment).
  • Maladies allergiques: réaction inflammatoire déclenchée contre un ennemi fictif (considéré comme un ennemi redoutable alors qu’inoffensif et habituellement bien toléré).Maladies auto-immunes : réaction inflammatoire contre un constituant du soi considéré comme un ennemi (accroissement des erreurs, mimétisme moléculaire).
  • Lorsque que la fonction de barrière intestinale est altérée, le foie subit un surcroit de travail.
  • Le “Leaky gut syndrome” force le foie à traiter de plus grosses quantités de “toxiques”. Ce stress peut conduire à un état inflammatoire systémique accru.

Conséquences du Leaky Gut :

  • allergies,
  • maladies auto-immunes,
  • maladies du foie,
  • maladies neuro-dégénératives,
  • intestin irritable,
  • dysimmunité.