4 à 11% des enfants en âge scolaire présentent des troubles
Un parent sur 2 pense que son enfant pourrait aller mieux quant à l’attention et la même chose pour l’agitation
Il y a une différence entre attente et réalité. L’explication est liée uniquement à la prise en charge nutritionnelle.

On appelle aussi le TDHA

  • Enfant hyperactif
  • Instabilité psychomotrice
  • Hyperkinésie
  • Troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité
  • Troubles déficitaire de l’attention

Définition

Il y a 3 symptômes essentiels

  • Trouble de l’attention
    • Distrait, incapable de finir, distraction permanente
  • Trouble de l’activité
    • Labile , bouge beaucoup, remue des pieds et des mains…
  • Impulsivité
    • Gère mal la patience, interrompt tout le temps, impose leur présence, antisocial, violent

Mais on peut aussi le voir sous d’autres formes.

  • Inattention permanente, calme et tranquille, distrait rêveur..
  • Hyperactivité dominante : trouble de la conduite
  • Impulsif dominant ; agressif, malpoli, opposition, rebelle à l’autorité…

Conséquences

  • Haut risque vers addiction ; alcool, tabac, drogues
  • Faible estime de soi
  • Problèmes relationnels, émotionnels, couple et au travail
  • Difficultés d’apprentissage scolaire
  • Change de métiers très fréquemment, très instable

Ne pas confondre avec

  • Enfant agité anxieux ; le traitement sera plutôt câlin et amour
  • Parasitose intestinale donnant une agitation permanente
  • Dyslexie uniquement: C’est une baisse de l’énergie cérébrale. C’est la production de l’ATP qui ne fonctionne pas. Il faut donner du magnésium(80 à 100mg) et Coenzyme Q10, jusqu’à 100mg et des oméga 3.

Traitement

Médicamenteux

  • Ritaline, Concerta, Stratera; cela fonctionne mais attention aux effets secondaires
  • Surtout pas de benzodiazépine, ni neuroleptiques.
  • Les antidépresseurs SSRI ne fonctionnent pas

Alternatives micro nutritionnelles

  • Chez la maman pendant la grossesse, il faut veiller à avoir un taux d’iode correct, des oméga 3 DHA en bonne quantité et ne pas être exposé au plomb.
  • Chez l’enfant:
    • Le fer; il faut une taux de ferritine supérieur à 50mg/l et au mieux 80mg/l
      • Plus le taux est bas plus le TDAH est grave
      • L’attention s’améliore très vite, de même que le syndrome des jambes sans repos.
      • Ils seront plus concentrés et moins hyper actifs mais toujours embêtant
    • Le Zinc; va améliorer cet aspect
      • Il va permettre de diminuer la Ritaline. Attention au Cuivre qui est souvent manquant et qui permet la bonne utilisation du fer.
    • Le Magnésium; ne fonctionne que sur l’anxiété.
    • Les Omégas 3 jouent un rôle essentiel chez l’enfant;
      • Ils fonctionnent sur la dépression à des doses de 700Mg à 1g/j
      • La lecture et la dysorthographie s’améliore après 9mois de traitement à 1g/j
    • L‘hypoglycémie n’intervient pas mais il faut un petit déjeuner protéiné le matin et un régime à index glycémique bas.
    • Un régime sans gluten est efficace à la seule condition d’être associé à un probiotique.
    • La mélatonine marche bien sur les troubles du sommeil, moins sur la dépression à partir de 2mg/j sur les TDHA
    • La Cohérence cardiaque mérite d’être essayée.