Lun-Ven - 08:30 - 18:30

027 324 42 52

Avenue de la Gare 3, 1950 Sion, Suisse

0
  • Votre panier est vide.
Haut

Gynécomastie

Gynécomastie

Une gynécomastie est définie par l’augmentation du volume de la glande mammaire chez l’homme. C’est une hyperplasie uni ou bilatérale.
Généralement elle est idiopathique, c’est à dire qu’il n’existe aucune cause à sa survenue; parfois elle peut être en rapport avec une production hormonale anormale, ou liée à la prise de certains médicaments. Un bilan est nécessaire afin d’éliminer une cause éventuelle. Ce bilan aura pour but de doser les différentes hormones connues, de rechercher une tumeur testiculaire ou hypophysaire. Une mammographie ou une échographie peut être demandée afin d’analyser la densité de la glande, ou d’éliminer un cancer du sein chez l’homme plus âgé, notamment en cas de forme unilatérale
Le but de la chirurgie correctrice est de rétablir au mieux l’anatomie normale avec pour principes de :

  • réduire le volume mammaire par exérèse chirurgicale directe (mastectomie sous-cutanée) pour les formes glandulaires, ou par lipoaspiration pour les formes graisseuses. Dans les cas de formes mixtes, le chirurgien doit alors combiner les deux techniques,
  • diminuer l’excédent cutané : généralement, la diminution du volume glandulaire va permettre la rétraction cutanée. Cette rétraction cutanée est favorisée par la lipoaspiration mais elle est d’autant plus nette qu’il s’agit d’un homme jeune et que la peau est de bonne qualité (peau ferme, élastique, sans vergeture). Certains gestes post-opératoires comme les massages pourront aider la rétraction cutanée.

Type d’anesthésie pour la gynécomastie

Il s’agit le plus souvent d’une anesthésie générale classique, durant laquelle vous dormez complètement
L’intervention peut être faire en ambulatoire
Dans l’intervention type, une incision est réalisée au bord inférieur de l’aréole. A partir de cette incision, le chirurgien peut enlever la glande mammaire (mastectomie sous-cutanée) et la graisse en trop. Souvent en plus de ce geste, le chirurgien peut pratiquer une lipoaspiration à la périphérie de l’excès glandulaire afin d’harmoniser l’ensemble.
En cas de gynécomastie à prédominance graisseuse, l’exérèse peut se faire parfois par lipoaspiration seule. Les cicatrices sont alors très courtes et peuvent être situées à distance de la gynécomastie, comme au niveau des régions sous mammaire ou axillaire.
Un gilet de contention est à porter jour et nuit pendant un certain temps
La cicatrice est une séquelle obligatoire de la chirurgie

Résultat de la gynécomastie masculine

L’amélioration est souvent nette et immédiate. Cependant, un délai de deux à trois mois est nécessaire pour apprécier le résultat définitif

Imperfections

Une asymétrie résiduelle de volume, une asymétrie de hauteur des aréoles et des mamelons, une cupulisation de l’aréole, un excédent cutané , des zones en creux ou des petits nodules sous la peau

Complications

Saignement postopératoire et hématome, Phlébite et embolie pulmonaire, Epanchement séreux, Infection postopératoire, Nécrose cutanée, Pneumothorax, Cicatrices anormales, Troubles de la sensibilité cutanée.